Contact : 06 86 55 27 13
Mail : contact@cookandfrigo.fr

L’ortie piquante (urtica dioica) ou grande ortie

Home  >>  Plante  >>  L’ortie piquante (urtica dioica) ou grande ortie

L’ortie piquante (urtica dioica) ou grande ortie

   Plante   mai 1, 2017  No Comments

Bien que vous puissiez maltraiter l’ortie piquante (grande ortie) pour son effet et les sensations ressenties pendant plusieurs heures, l’ortie est en faite une vivace bénigne qui traite plusieurs choses. Peut-être que son utilisation la plus populaire est de transformer ses feuilles en thé d’ortie, qui est un remède contre les allergies naturelles. Il a été également prouvé que cette plante bénéficie également à la peau, aux os et à la santé urinaire.

Alors, comment cette plante que tout le monde évite et élimine de son jardin peut devenir une aide médicinale, un compagnon de votre cuisine ?

Qu’est-ce que l’ortie ?

L’ortie piquante (urtica dioica) ou grande ortie, est une plante florale pérenne qui a été utilisée à des fins médicales pendant des années, remontant jusqu’à la Grèce antique. Aujourd’hui, des orties piquantes peuvent être trouvées partout dans le monde, mais ses origines se situent dans les régions les plus froides d’Europe et d’Asie. La plante peut atteindre la hauteur de 60cm à 1m30 et fleurit de juin à septembre. Elle se développe mieux dans un sol riche en azote, a des feuilles en forme de cœur et produit des fleurs jaunes ou roses.

Bien qu’elle soit mieux connue pour sa réaction piquante qui se produit lorsque la peau entre en contact avec ses poils fins situés sur ses feuilles et ses tiges, elle est utilisée de manière médicale, les orties piquantes ont un certain nombre d’avantages utiles pour la santé.

La plupart des produits d’ortie piquante sont fabriqués à partir de la tige et des feuilles, mais les racines ont également des qualités pharmacologiques. L’herbe a des qualités anti-inflammatoires qui peuvent affecter le traitement de nombreux problèmes de santé. Les parties aériennes ont généralement aidé à soulager les allergies et d’autres problèmes liés à la respiration. Les racines sont capables de soulager les troubles urinaires et la prostate.

Les avantages de l’ortie piquantes

Malgré sa réputation de douleur, l’ortie est utilisée pour aider un certain nombre de maladies. Des études ont montrées que l’ortie piquante possède des capacités antioxydantes, antimicrobiennes, anti-ulcères, astringentes et analgésiques.

Selon le Centre médical de l’Université du Maryland, la plante a été utilisée le plus souvent dans l’histoire comme diurétique et pour traiter les muscles et les articulations douloureux, l’eczéma, l’arthrite, la goutte et l’anémie. Aujourd’hui, elle est utilisée principalement pour traiter les problèmes urinaires, ainsi que les allergies et les douleurs articulaires.

Voici une liste, non expositive, des bienfaits de cette plante :

  • Promouvoir la lactation
  • Stimuler la croissance des cheveux
  • Aidez à contrôler la glycémie chez les patients diabétiques
  • Réduire les saignements liés à la gingivite
  • Traiter les troubles des reins et des voies urinaires
  • Fournir un soulagement de la rétention d’eau
  • Prévenir ou traiter la diarrhée
  • Diminuer le flux menstruel
  • Fournir un soulagement de l’asthme
  • Guérir les blessures
  • Traiter les hémorroïdes
  • Stimuler les contractions chez les femmes enceintes
  • Traiter les piqûres d’insectes
  • Traiter la tendinite
  • Traiter l’anémie

Voici certaines utilisations les plus courantes d’ortie :

  1. Thé d’ortie

Les orties et les fleurs peuvent être séchées et les feuilles séchées peuvent être transformées en thé. Il existe de nombreuses variantes de recettes de thé d’ortie qui présentent un certain nombre d’autres herbes comme la feuille de framboise ou l’échinacée (regroupe des plantes d’environ 1 m de hauteur avec une fleur jaune, rose et quelquefois blanche).

  1. Ortie cuit

Les feuilles d’ortie peuvent être avalées et cuites semblables aux épinards. Une fois cuits, ils peuvent être ajoutés à la soupe ou au ragoût. L’ortie peut également entrer dans la composition de purée et utilisée dans des recettes comme la polenta, les smoothies verts, les salades et le pesto.

Lorsqu’il est cuit, l’ortie a une saveur similaire aux épinards mélangés au concombre. L’ortie cuit est une excellente source de vitamines A, C, de protéines et de fer.

  1. Utilisation externe

L’extrait d’ortie et les teintures racines peuvent être appliquées directement sur les articulations et les zones douloureuses du corps. L’ortie est également disponible sous forme de crème.

  1. L’ortie séchée

C’est une manière très pratique d’introduire cette plante dans votre cuisine. L’ortie peut être séché dans un four à 50° pendant environ 30min ou acheté directement dans un magasin. Soupoudrez les salades et entrée froide, pour les plats chauds soupoudrez avant de servir pour garder tous les bénéfices de cette plante.

 

Composition de la feuille d’ortie fraîche

Élément Dosage moyen
Valeur énergétique ± 76,4 Kcal / 100 g
Eau 76,9 à 80 g /100 g
Fibres 2 à 5,3 g / 100 g
Cendres 4 à 5,6 g / 100 g
Calories 57 à 82 Kcal / 100 g
Protides 4,6 à 8 g / 100 g
Lipides 0,7 à 1,6 g / 100 g
Glucides 7,1 à 12,7 g / 100 g
Calcium 60 mg à 3,24 g / 100 g
Phosphore 10 à 673 mg / 100 g
Fer 7,8 à 13,4 mg / 100 g
Sodium 1 à 16 mg / 100 g
Potassium 400 mg à  2,044 g / 100 g
Magnésium 7 à 399 mg / 100 g
Manganèse 3 à 3,31 mg / 100 g
Zinc 0,9 à 1,87 mg / 100 g
Cuivre 0,52 à 1,59 mg / 100 g
Bore ± 3,05 mg / 100 g
Sélénium ± 2,7 μg / 100 g
(1μg = 1/1000 ème de mg)
Pro-Vitamine A ou Caroténoïdes 0 à 6 mg / 100 g
Vitamine B1 ou Thiamine 15 μg à 0,15 mg / 100 g
Vitamine B2 ou Riboflavine 0,12 à 0,23 mg / 100 g
Vitamine B3 ou vit. PP ou Niacine 0,1 à 1,45 mg / 100g
Vitamine B6 ou Pyridoxine ± 68 μg / 100 g
Vitamine B9 ou Acide folique ± 212 mg / 100 g
Vitamine C 18,8 à 350 mg / 100 g
Vitamine E ou α-Tocophérol ± 14,4 mg / 100 g

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *